Pourquoi choisir une assurance moto saisonnière ?

Pendant l'hiver, de nombreux cyclistes choisissent de ranger leur deux-roues au garage et d'attendre le retour des beaux jours. Quelques mois où la moto ne roule pas mais doit rester assurée. Pour profiter aux utilisateurs qui ne quittent pas leur véhicule pendant les mois les plus froids, les compagnies d'assurance proposent une couverture moto saisonnière. Comment fonctionne cette offre ? Quelles garanties sont activées et quelles sont les économies ? Quelles conditions doivent être remplies ? Retrouvez toutes les raisons de choisir une assurance moto saisonnière.

Qu’est-ce qu’une assurance moto saisonnière ?

L’assurance moto saisonnière (ou couverture hivernale) est une prestation rattachée à votre contrat d’assurance moto ; visitez ici pour plus d’informations. Cette option peut être particulièrement intéressante pour les motards qui n’ont pas utilisé de deux-roues depuis quelques mois. C’est généralement le cas en hiver, lorsque le temps n’est pas trop clément pour une sortie moto. Pendant la période d’hivernage (la période déterminée par votre compagnie d’assurance), seule une partie de la garantie reste en vigueur pour couvrir votre deux-roues. Par exemple, dans le package avantages, vous bénéficiez d’une couverture responsabilité civile hors circulation, et si vous souscrivez, vous bénéficierez également d’une couverture dommages au véhicule.

Pourquoi souscrire une assurance moto saisonnière ?

Opter pour une assurance moto saisonnière peut vous permettre de bénéficier d’une partie de l’utilisation de votre moto. Vous aimez rouler beaucoup sur la route uniquement au printemps et en été ? L’assurance moto saisonnière vous donne la possibilité d’économiser quelques mois à l’automne et à l’hiver tout en continuant à protéger votre deux-roues. Mais combien pouvez-vous économiser avec une assurance moto saisonnière ? Tout dépend de la période d’hivernage.

Peut-on rouler durant la période d’hivernage ?

Opter pour une assurance moto saisonnière signifie ne pas utiliser le véhicule pendant toute la période hivernale contractée, y compris les exceptions les week-ends ou pendant les grèves des transports. De même, les motos doivent rester garées dans un lieu fermé, clos et privé pendant les deux ou quatre mois d’hivernage. C’est-à-dire : une pièce, telle qu’une cabine ; Un enclos privé fermé sur le terrain résidentiel principal ; Une salle de groupe dont l’entrée est protégée ou nécessite une clé, un code ou un badge, comme un garage dans un immeuble. Si vous ne respectez pas les conditions du contrat et que vous êtes victime d’une collision ou d’un accident, vous serez responsable et vous ne subirez aucun dommage.