La surface habitable : comment la calcule-t-on ?

Que vous soyez dans l’optique de louer ou d’acheter un appartement, il est nécessaire de connaître la surface habitable de votre logement. Pour son calcul, toutes les surfaces du logement ne sont pas prises en compte. À travers cet article, découvrons les pièces à prendre en compte pour le calcul de votre surface habitable.

Quelles sont les surfaces à prendre en compte pour calculer la surface habitable ?

Consultez ce site pour avoir plus de détails sur la surface habitable selon la loi Boutin et la loi Carrez. Sont prises en compte pour le calcul de la surface habitable, les surfaces de toutes les pièces internes d’un logement dont les hauteurs sont supérieures à 1,80 mètre et dont les accès ne nécessitent un passage extérieur. Ainsi n’entrent pas dans le calcul de la surface habitable, les sous-sols, les garages, les terrasses, les combles non aménagés, les caves, les balcons, les loggias, les dépendances externes, … Rappelons que les salles d’eau, le cellier, la buanderie sont retenus dans le calcul de la surface habitable du fait qu’ils soient internes au logement.

Comment calculer la surface habitable ?

Après la détermination des pièces qui entrent dans le calcul de la surface habitable, voici sa technique de calcul. Mais avant, voyons d’abord comment se calcule les mètres carrés d’une pièce. Pour calculer les mètres carrés d’une pièce, il suffit juste de prendre les dimensions en longueur et en largeur de la pièce et de les multiplier ensuite entre elles. Quant à la surface habitable, elle se calcule en additionnant les dimensions de toutes les pièces habitables y compris celles des placards. Pour qu’une pièce soit déclarée habitable, elle doit avoir une surface minimale de 9m2 , une hauteur de plafond d’au moins 2,30 mètres, une fenêtre avec vue sur l’extérieur avec un plancher pouvant supporter une charge d’exploitation de 250 kg/m2.