Aider son enfant à se faire des amis à l’école : comment s’y prendre ?

Lorsqu’on s’oriente dans une nouvelle école, se faire de nouveaux amis peut s’avérer très décourageant pour les tout jeunes enfants et même pour ses géniteurs. Toutefois, la recherche d’amis peut se faire de façon naturelle et facile pour certains enfants, mais tout le monde n’a pas cette chance. C’est pourquoi certaines mesures doivent être prises par les parents et même les écoles pour aider ces enfants assujettis à ces difficultés à établir des relations.

Vérifier avec les enfants pour savoir ce qui se passe

Selon Natasha, maître de conférences en études de l’éducation à l’Université catholique australienne, il est important de laisser les enfants se faire eux-mêmes des amis. Ce qui sous-entend que l’enfant, en invitant ou demandant à son camarade de jouer, peut voir son offre ou demande acceptée ou rejetée ; ce qu’il ne doit pas prendre pour peine, car c’est ainsi que fonctionne la vie. Mais dans le cas où ils ont vraiment du mal, les parents doivent s’y ingérer afin qu’ils aient des discussions ouvertes. Dès que vous constatez cette incapacité de votre enfant à s’intégrer, il est nécessaire de commencer par vérifier avec eux et, pourquoi pas leur professeur, afin de savoir ce qui ne va pas. Pour plus d’informations, accédez au blog maman 1er bébé.

Guider leurs compétences sur le plan communicationnel

Apprendre à son enfant des compétences interpersonnelles clés est sans doute un pas important pour sa préparation à s’établir des relations amicales. En effet, parlant des compétences, il s’agit d’apprendre à l’enfant comment exprimer ses opinions d’une manière constructive et non négative. Le respect de la différence, le souci des sentiments d’autrui, l’écoute active sont également à enseigner à l’enfant en vue de l’aider à avoir le courage d’approcher une nouvelle personne dans la cour de l’école. Par exemple, l’enfant peut demander à son "ami" la possibilité de participer au jeu qu’il joue. Ça peut être une occasion pour les deux de découvrir, l’un chez l’autre, quelque chose qu’ils possèdent en commun, peut-être des jouets, et qui donc pourrait favoriser leur communication.